Historique

Construit en 1961 par la coopérative du « nid bigourdan » qui créa le quartier de la Gespe, le centre culturel de la Gespe a connu l’âge d’or du monde associatif. Grâce à la forte implication des enseignants du secteur ce lieu a développé un grand nombre d’activités socio- culturelles, ainsi qu’une programmation théâtrale et musicale de grande qualité. Cependant le vieillissement des populations ainsi que la crise du bénévolat ont sonné le glas des activités du centre jusqu'à son rachat par la ville de Tarbes au début des années 90. Le service vie associative jeunesse de la mairie à chargé Pierre DOMENGES de proposer un projet de revitalisation de la structure compte tenu de l’évolution géographique du quartier (nouveaux axes autoroutiers) ainsi que de la variété des nouvelles populations (naissance d’une ZUP, d’un pôle d’activités, caserne de gendarmerie)

Créée en 1992, l’association GESPE ANIMATION SPECTACLE proposait de faire du site un espace tourné vers le spectacle vivant (école de cirque, concert, répétition, ateliers musicaux) s’appuyant ainsi sur une forte demande locale notamment en terme de musiques amplifiées. Le ministère de la culture a attribué en 2000 le label scène de musiques actuelles à la structure par le biais d’une convention tripartite entre l’association, la ville de Tarbes et la DRAC.

Le cahier des charges de la convention missionne la Gespe dans le cadre de la diffusion de spectacles de musiques actuelles émergents, de valorisation des pratiques, de formation et de sensibilisation des publics professionnels et amateurs. La SMAC est également « pôle structurant » de la région Midi-Pyrénées, et antenne départementale des découvertes du printemps de Bourges.

Réalisation : Agence Multimedia Otidea